2014-10-06

1889. Qu’ont en commun la Goulue, la Môme Fromage, Nini Pattes en l’Air, Yvette Guilbert et Henri de Toulouse-Lautrec? Les premières ont fait les beaux jours du French Cancan, alors que le dernier les a immortalisées, au cabaret le Moulin Rouge, inauguré aujourd’hui au pied de la Butte Montmartre, dans le 18e arrondissement de Paris. Création des entrepreneurs Joseph Oller et Charles Zidler, le Moulin Rouge aurait été le premier bâtiment électrifié de Paris.

IMG_0350MoulinRouge   115px-Lautrec_moulin_rouge,_la_goulue_(poster)_1891

Pour souligner la vie pas toujours facile des show girls, notons ici ce que l’on pourrait aujourd’hui qualifier de ‘’blooper’’.  Lors d’un spectacle produit en 1927, les filles doivent sortir de gâteaux géants pour ensuite faire leur chorégraphie.  Elles doivent par contre marcher sur un étage des gâteaux, recouvert de vraie crème pâtissière, pour descendre sur scène.  Leurs escarpins, dont la consigne était de n’enlever à aucun prix, enduits de cette crème rendent le plancher extrêmement glissant, provoquant les chutes répétées; donc aux pattes en l’air s’ajouteront les culs par terre.  Quoique tordant, le spectacle sera un flop.

1918. C’est le 30e anniversaire de naissance de Roland Garros, sauf que l’évènement ne pourra être célébré qu’à titre posthume, celui-ci ayant perdu la vie la veille lors d’un duel aérien. Pionnier et héros de l’aviation française, il aura grandement contribué à l’essor de la chasse aérienne en développant une façon de synchroniser le tir de mitraillette au travers des hélices, incluant l’armature en acier sur les pales pour dévier les quelques projectiles pouvant malencontreusement les toucher quand même.

RGarrosarticle-2643834-1E54AC9200000578-164_306x423

Ironiquement, cette contribution aura tourné contre lui.  Quelques années plus tôt, contraint à faire un atterrissage forcé derrière les lignes ennemies, il était fait prisonnier avant qu’il n’ait pu détruire son appareil et ses secrets militaires.  L’avion fut remis entre les mains d’un concepteur à la solde de l’armée allemande, travaillant également sur le principe de synchronisation de mitraillettes : Anton Fokker.  Pendant que ce dernier améliorait le concept, au point d’éliminer tout contact de projectile sur les pales, Garros pâti en geôle comme prisonnier de guerre, jusqu’à son évasion en février 1918.  De retour en service, il fut abattu,  à peine 5 semaines avant l’Armistice, par un Fokker D VII.

Bonne fête aujourd’hui à George Westinghouse, Le Corbusier, Don McLean, Sophie Desnoyers et Daniel Brière.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.