Grande inondation de mélasse de Boston

1919. Boston dans la mélasse! Une énorme citerne (15 m de haut, 27 m de diamètre) de la Purity Distilling Company, remplie à capacité d’environ 8,7 millions de litres de mélasse, cède, provoquant un raz-de-marée sucré. Une vague d’une hauteur variant de 2,5 à 4,5 mètres de haut, déferle à une vitesse dépassant les 50 km/h, causant des dommages importants aux poutres de la voisine Boston Elevated Railway, la destruction de plusieurs édifices et inondant un quartier dans l’épais liquide brun à hauteur d’hanche.

BostonMolassesDisaster

La tragédie fera 21 morts et 150 blessés.  Ça prendra des mois pour tout nettoyer (imaginez la quantité ahurissante de tranches de pain requise) et restaurer.  Quoique la cause n’ait pu être définitivement établie la compagnie sera reconnue coupable et contrainte à dédommager les victimes.

Boston_post-January_16,_1919,

Outre la une du journal The Boston Post du lendemain, je remarque parmi les annonces en bas de page, au centre, celle de l’hôtel Quincy House.  N’ayez crainte, il n’y a aucun lien entre ce prestigieux bâtiment et la nouvelle du jour.  Grâce à mes dons de lecture microscopique, je vous en résume le contenu :

500 chambres, $1.00 par jour (et plus).  Le spécial du jour : côtelettes d’agneau braisées, fèves vertes, pommes de terre bouillies ou frites, tarte fraîche à la courge (ou pouding), thé ou café, le tout pour 70¢.  On offre également le steak (ou poulet) pour deux, servi au Jardin Japonais, au coût de $2.50.

Si vous préférez, le restaurant/cabaret Dreyfus offre son spécial du jour à 45¢, ou sa French Table d’Hote de Luxe pour $1.00, servie de 17h30 à 20h30.

Commencez-vous à saliver?

Pour le Quincy House, oubliez-ça; l’édifice a été démoli en 1935, depuis remplacé par la City Hall Plaza, une esplanade plutôt moche, en face de l’Hôtel de Ville de Boston, à l’architecture…intéressante.  On croirait y voir l’inspiration pour le stationnement ‘’souterrain’’ du CUSUM…

400px-Boston_city_hall