P’tite vite du vendredi

1998. Percée révolutionnaire, alors que la pharmaceutique Pfiser reçoit la bénédiction de la FDA pour la commercialisation d’un comprimé de sildénafil, originalement conçu pour traiter l’hypertension artérielle, mais recyclé pour contribuer à l’éveil du p’tit Pinocchio chez les mâles ramollis de ce monde, sous le nom de Viagra.

Pinocchio

Paradoxalement, l’homologation de ce produit aux effets inhibiteurs se serait fait dans un temps record; la FDA, organe gouvernemental américain voué à la protection de la santé publique, aurait-elle succombé à une décision précoce?  Qu’à cela ne tienne (un peu plus longtemps), Gerry Artrie (et ses potes de la fadoq) recouvre la ‘’dureté du mental’’.  Puis la madame est ben contente!

Harper   220px-Viagra_in_Pack

Stephen Harper est en mode érection depuis  un bon moment.  Il l’a lui-même tellement répété dans le passé, que la vigilance d’Infoman n’était pas vraiment nécessaire pour nous le rappeler.  On peut le voir ici décrivant les membres de la loyale opposition, répondant à des objections avec sa formule préférée : la majorité des Canadiens et des Canadiennes (…).  La petite pilule miracle serait-elle l’arme secrète pour le maintenir au pouvoir?  C’est vrai que sa couleur…