Patriotes

Bonne fête des Patriotes!  Au moment de mettre en ligne, il m’a été impossible de vérifier si l’équipe viendrait nous rendre visite.  De toute façon, avec le quart Tom Brady en pénitence, ça aurait quelque peu dilué les festivités.  Un dégonflement, quoi.

Patriots1642. Bonne fête, Montréal! Engagés par Jérôme le Royer, sieur de La Dauversière, chef de la Société Notre-Dame de Montréal, Paul Chomedey de Maisonneuve et Jeanne Mance fondent Ville-Marie.

1896. Comme c’est la tradition, c’est jour (au calendrier julien) de grandes festivités pour les cérémonies de couronnement de l’empereur Nicholas II de Russie et de son impératrice d’épouse Alexandra Feodorovna.

220px-Coronation_of_Nicholas_II

Le bon peuple est convié à la fête qui se déroulera dans le champ de Khodynka,  un terrain vague près de Moscou.  En plus de spectacles divers, on y distribuera à tous un gobelet souvenir de métal émaillé sur lequel sont gravées les initiales de Nick et Alex, le couple royal, ainsi qu’un lunch comprenant saucisson, noisettes, raisins secs et figues.

220px-Gobelet-Khodynka-reproduction

Les organisateurs, ne se formalisant guère de l’état lamentable du terrain, avec son ravin creusé pour l’extraction de sable pour l’entretien des rues moscovites et la présence de puits inadéquatement colmatés datant de l’Exposition Française de 1891, auront omis de faire les correctifs de base avant l’évènement.

La foule commence à se masser aux abords du site dès la veille.  À minuit, déjà estimée  à 200 000, elle doublera avant l’aube.  Or, l’accès n’étant prévu que pour 10h00, on s’impatiente, tels des parents frustrés lors d’un cocothon lavalois.  Les préposés à la distribution de gobelets et à l’accès paniquent et commencent à lancer les gobelets sur la foule frustrée qui déferle sur le site, convergeant vers une série de cabanes où la bouffe gratos les attend.  C’est ici que le ravin et les puits commencent à accueillir les premiers de cet afflux compact à y tomber et trébucher, piétinés à mort par les suivants, ne pouvant les éviter.  Au final, le bilan sera de 1 389 morts et presque autant de blessés.

Cette tragédie de début de règne, où selon la perception populaire, l’empereur serait resté insensible à l’incident, laissera un goût amer dans la bouche de la population russe.