Munsters, Inc

1816. Il fait un temps de c… à la villa Belle Rive, sur les bords du lac Léman, en Suisse, rebaptisée villa Diodati par son locataire en exil, le poète George Gordon Noel, 6e Lord Byron, ou Lord Byron, pour les intimes. En fait, la météo est merdique sur toute l’Europe et (pourquoi pas) également merdique ce matin à Laval, où s’écrivent ces quelques lignes.

220px-Villa_diodati_2008.07.27_rg_5 170px-Byron_1824

Une pluie interminable le confinant donc à l’intérieur avec son coloc, John William Polidori et des invités, sa maîtresse Claire Clairmont,  Percy Bysshe Shelley et sa douce (et future épouse), Mary Wollenscraft Godwin, il profite de la lecture, à la lueur d’une chandelle, de Fantasmagoriana, un recueil d’histoires d’horreur et de fantômes, pour  lancer à chacun le défi de pondre une histoire d’horreur de son cru.

200px-RothwellMaryShelley  Frankenstein

Cette soirée s’avèrera inspirante pour tous.  Notons entre autres  le classique Frankenstein  de Mary Shelley (on confirme donc son mariage avec Percy) publié en 1818, suivi en 1919 du The Vampyre de Polidori, précurseur de Dracula.

Ganpa Munster  220px-John_William_Polidori_by_F.G._Gainsford

Pour ma part, je ne suis pas un grand fan d’histoires d’horreur, sauf si servies dans une version ”light”, comme le suggèrent ici les photos, bien sûr.

Vous savez comment on appelle un vampire gai?  Draculons!  S’cusez-le…