Long, trop long

1935. Le sénateur démocrate de la Louisiane Huey Pierce Long Jr. entreprend un discours qui s’étirera sur 15 heures et 30 minutes, soit jusqu’aux petites heures du lendemain matin. Cette obstruction parlementaire manifeste, ou filibuster, sera reconnue comme la plus longue. Son record sera battu à quelques reprises, la palme appartenant à un autre verbomoteur, le républicain de la Caroline du Sud, Strom Thurmond, avec une performance 24 heures, 18 minutes, chronométrée en 1964.  Zzzzzzz…

Elle était ça de long!
Elle était ça de long!

En bref, sa motivation était de convaincre le leadership démocrate  du Sénat américain d’inclure un droit de regard par le Sénat sur les nominations de cadres au NRA, à l’époque le National Recovery Administration, une éphémère créature du New Deal du président Franklin D. Roosevelt, à ne pas confondre avec le tout-puissant lobby, le National Rifle Association.

NewDealNRA

NRAIl profitera de son discours pour lire et apporter son analyse personnelle sur tous les articles de la constitution, suivis de recettes culinaires lorsqu’à court d’argumentaires, enjoignant ses collègues à rester éveillés durant sa prestation; le président de l’assemblée rétorquera que sous la Charte des droits, cela serait d’une cruauté exceptionnelle.  Alors qu’il se voit finalement contraint à répondre à un appel de Mère Nature vers 4 heures, les survivants en profiteront pour battre sa proposition.  J’en suis bouche bée.

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.