Big, Blacked-Out Apple

1977. Il y a de l’orage dans l’air en cette chaude et humide soirée new-yorkaise. La foudre frappe à 20h37 la sous-station de Buchanan South, où sont transformés 345 kV d’électricité. La vétusté des installations, jumelée à deux frappes additionnelles de la foudre quelques instants plus tard sur des lignes de transmission et la surchauffe des circuits causés par des efforts de délestage inadéquats culminent 50 minutes plus tard à la panne totale du réseau électrique desservi par Con Edison.

Blackout77

New York est plongée dans le noir.  Le courant ne commencera à être rétabli, de façon partielle, que le lendemain matin; l’effort de réapprovisionnement ne sera complété pour tout le réseau qu’en fin de soirée.

NY Times 77

Mais il n’y a pas que la météo qui est à l’orage.  Le climat économique est mauvais et la région est aux prises avec un tueur en série s’auto proclamant The Son of Sam, toujours en liberté.  La panne généralisée sera le prétexte pour une vague d’incendies, de vandalisme et de pillage de commerces sans précédent dans plusieurs quartiers.  Dans le seul arrondissement de Broadway, trente-cinq pâtés de maisons seront détruits, incluant 134 commerces pillés, dont 45 incendiés.

NYCBO77

Au final, on comptera des dommages à 1 616 commerces, 1 037 alertes d’incendies, près de 550 policiers blessés et 3 776 arrestations.  C’est plus de casse en moins de 24 heures que ce que les fans du Canadien et les carrés rouges réunis ont pu cumuler depuis.

Au moment de plonger dans le noir, au stade Shea où les Cubs menaient 2-1 sur les Mets en 6e manche, l’organiste maison jouait ‘’Jingle Bells’’, question de rafraîchir l’assistance.  Quelle excellente idée!  J’en profite donc pour vous rappeler qu’il ne reste que 164 jours avant Noël…