Opération Gomorrhe

1943. « Le soleil se levait sur la terre quand Loth entra dans le Tsoar. Alors l’Éternel fit tomber sur Sodome et sur Gomorrhe une pluie de soufre et de feu ; ce fut l’Éternel lui-même qui envoya du ciel ce fléau. Il détruisit ces villes et toute la plaine, et tous les habitants de ces villes. La femme de Loth regarda en arrière, et elle devint une statue de sel. Abraham se leva de bon matin et se rendit à l’endroit où il s’était tenu en présence de l’Éternel. De là, il tourna ses regards du côté de Sodome et de Gomorrhe et vers toute l’étendue de la plaine ; et il vit monter de la terre une fumée, semblable à la fumée d’une fournaise. » Genèse 18 :20-21

300px-Lancaster_I_NG128_Dropping_Load_-_Duisburg_-_Oct_14_-_1944_new

Un peu avant minuit, la ville de Hambourg reçoit la visite de 787 appareils de la Royal Air Force, venus lui faire une généreuse offrande de cookies, ou bombes blockbuster.  Les tonnes de bombes incendiaires larguées sur cette ville en feront un immense brasier, causant la majorité des victimes civiles de l’opération, s’élevant à 42 600 morts, 37 000 blessés et environ un million de réfugiés.  Ils en remettront deux jours plus tard, cette fois avec une sortie de près de 700 avions bourrés de cadeaux explosifs.

OperationGomorrah

C’est la sortie la plus meurtrière d’une opération débutée le 25 juillet, qui se terminera le 3 août.  À elle seule, l’opération Gomorrhe, également surnommée par les britanniques de Hiroshima Allemand,  fera autant de victimes que toutes les opérations aériennes allemandes en Grande-Bretagne.

Nul besoin de la main divine pour créer l’enfer…