Manneken-Pis

Bruxelles_Manneken_Pis (2)1965. C’est la désolation à Bruxelles, alors qu’on signale la disparition du sympathique bambin à la vessie miraculeuse de son socle, à la fontaine située à l’angle des rues de l’Étuve et du Chêne. Ce n’est pas une première escapade pour la petite statue, dont l’original a été créé en 1388 par le sculpteur bruxellois Jérôme Duquesnoy l’Ancien. Était-ce une fugue suicidaire, ou un règlement de compte?  Nul ne sait.  Toujours est-il qu’on le retrouvera l’année suivante au fond du canal de Charleroi, grâce à un signalement anonyme par téléphone au magazine anversois De Post.  On nous assure que depuis cette mésaventure, il se porte bien.

Considérée comme le symbole de l’indépendance d’esprit des Bruxellois, la petite statue originalement baptisée « Petit Julien » aurait-elle inspiré Petit Joël, un artiste de notre télé locale dans un boisé de la Rive-Sud de Montréal?   Or, ce dernier étant comédien, pas sculpteur…

Ne le connaissant que dans son état naturel (i.e. nu), telle ne fut pas ma surprise d’apprendre que le petit snoro possède une garde-robe des plus garnies.  Il aura même eu au fil des siècles des habilleurs attitrés.  Je vous laisse donc avec une image rappelant subtilement qu’il ne reste que 44 dodos…

120px-Manneken_pis_xmas