Alfalfa & Donald

1932. Dans son édition d’aujourd’hui, le TIME met en vedette William Henry Davis Murray, lancé dans la course à l’investiture démocrate pour la présidence des États-Unis d’Amérique.

time-19320229

Apôtre de la suprématie blanche et ségrégationniste, le coloré et bouillant gouverneur de l’Oklahoma, affectueusement surnommé Alfalfa Bill, aura fait sa marque en politique en cette époque de la Grande Dépression, dénonçant le corporatisme et les profiteurs, n’hésitant pas durant son mandat à proclamer la loi martiale à une trentaine de reprises, lançant la Garde Nationale de l’état pour des causes diverses.  Ainsi, il forcera la réouverture d’un pont inter-état, bloquée par son homologue texan qui insistait à ce qu’il soit à péage; il forcera également la fermeture de centaines de puits de pétrole pour faire remonter le prix du brut, ou encore surveiller la vente de billets pour les matchs de football de l’Université de l’Oklahoma (…).  Inspirant pour nos élus locaux, non?  Hélas, ses aspirations à la présidence ne feront pas le poids face à un rival de la trempe de Franklin D. Roosevelt.

2016. rs_634x845-150820072538-634.Donald-Trump-Time-Magazine-JR-82015Une édition plus récente du prestigieux magazine affichait sur sa couverture une autre ‘bibitte’ convoitant l’investiture, cette fois-ci du parti républicain, au grand dam de l’establishment du GOP. S’il triomphe, le très volubile magnat de l’immobilier promet de bâtir une muraille à la frontière mexicaine et de foutre les illégaux en général et les islamistes en particulier à la porte. Rien de moins.  D’ailleurs, s’il lui reste assez de ciment, il ne serait pas totalement exclu d’envisager d’emmurer également son voisin au nord, ce dernier considéré un peu trop accueillant, à son goût, pour les réfugiés.   Ceci constituerait un beau pied de nez à la mémoire d’un président qui, devant la Porte de Brandebourg il y a près de 30 ans, aura réclamé la destruction du mur de Berlin.

220px-ReaganBerlinWall

Demain, c’est Super Mardi.  Il ne restera donc plus que 40 jours avant l’inauguration de la saison de golf du CH, mais surtout, 298 jours avant Noël

Voldemort

2016. Capture JutraC’est la consternation dans le monde artistique québécois, où la mise à jour du côté sombre d’un artiste transforme en quelques jours sa mémoire d’admiration à haut-le-cœur. Conséquemment, il semble unanime que toute trace d’hommage à son nom devra passer à la purge. Out les galas et leurs trophées, les noms de rues, places, parcs, jouets, recettes…

Par contre, notre société n’ayant pas encore sombré dans le révisionnisme à la Big Brother,  l’idée de renier l’œuvre de Celui-Dont-On-Ne-Devra-Plus-Prononcer-Le-Nom semble, pour l’instant, écartée.  Dieu merci.

Mon oncle AntoineEn attendant un rappel massif des cuvées précédentes, certains pensent qu’on pourrait rebaptiser le p’tit trophée remis en récompense aux artistes du 7e Art d’ici par un clin d’œil à son œuvre.  Je me suis trouvé drôle en pensant l’appeler un Mononc’, mais d’aucuns trouveraient ça, avec raison, d’un goût douteux.  J’assume.  Mes respects aux victimes.

 

Prions qu’il n’y ait pas de squelettes dans les placards de héros tels Félix Leclerc et Olivier Guimond…

Oui, je le veux!

1863. Charles_Sherwood_Stratton_and_Lavinia_Warren_marriageMercy Lavina Warren Bump et Charles Sherwood Stratton échangent leurs voeux à la Grace Episcopal Church. À la fin de la cérémonie, les deux tourtereaux se rendent au Metropolitan Hotel de New York pour la réception où les attendent des milliers d’invités, plusieurs ayant payé 75$ pour le billet d’entrée, une fortune pour l’époque. Il est vrai, que leur gérant, nul autre que P.T. Barnum, aura pris soin de l’organisation de l’évènement dans ses moindres détails.  Pour faciliter le protocole, le « général » Tom Thumb et son épouse, dont les grandeurs sont de 3’4’’ et 2’8’’ respectivement,  seront perchés sur un piano pour recevoir les hommages des convives.

1996. Joanne et Thomas échangent leurs vœux au palais de justice de Montréal. Avec la vingtaine de parents et amis proches, les tourtereaux iront fêter au chic restaurant El Toro.  C’est moins glam que l’autre noce, certes, mais le bonheur est toujours aussi intense 20 ans plus tard.  Joyeux anniversaire, ma chérie!

L

2016. Super_Bowl_50_Logo.svgFanatiques de foot, vous avez sûrement remarqué que l’édition 2016 du Super Bowl, présenté ce weekend, se démarque des 48* millésimes précédents par le passage aux nombres arabes. Pourquoi diantre cette entorse à la tradition de numérotation romaine? La réponse ne serait essentiellement qu’esthétique.  Et temporaire.

loser

D’ailleurs, un Super Bowl L ne fait pas très macho.  Les cyniques y verraient un lien avec Love** ou pire, Loser***, pas très de mise pour la présentation d’un sport où des gorilles surpayés, gonflés aux suppléments bios et de potion magique à la limonade d’alligator s’entretuent sous prétexte de porter un ballon de forme cigaroïde dans la zone ennemie.

 

La Labatt L se serait-elle mieux vendue que la 50? Et que penser des L nuances de Grey?  Pas sûr.

Par contre, C/II = L ne serait-il pas plus amusant que 100/2 = 50? Une petite suggestion pour une future réforme scolaire…

Bon match!

*la toute première mouture est également exclue, n’ayant hérité d’un chiffre que lorsque les organisateurs ont décidé de récidiver.  Par exemple, notre bon pape François ne sera classé numériquement que lorsqu’un successeur choisira le même nom

** il est vrai que nous approchons dangereusement de la Saint-Valentin

***même si des rigolos de Radio-Canada ont tenté de substituer un des protagonistes superbollien par un autre club de minous sévissant dans la LNH, donc aucune référence subtile ici avec  les performances désolantes du CH

Capture mauvais panthers

 

p.s. il ne reste que CCCXXIII jours avant Noël!

À vos crêpes!

1887. 280px-Groundhogday2005Adoption aujourd’hui, dans la municipalité de Punxsutawney, près de Pittsburgh, du Groundhog Day (jour de la marmotte). Selon le rituel, Punxsutawney Phil sort de sa tanière (en fait, on lui a aménagé pour l’évènement un petit studio ouvrant sur une estrade); s’il voit son ombre, il se recache et l’humain conclut qu’il restera encore 6 semaines d’hiver.  Donc, si c’est ensoleillé…

PAPUNgroundhog_ks6254

À Punxsutawney, on jure que c’est toujours le même Phil qui revient, un peu comme le Père Noël, disons.  Mais tenant compte de l’espérance de vie du marmota monax moyen, qui ne dépasse pas six ans (donc une moyenne de 5), on pourrait estimer que le rongeur d’aujourd’hui serait le 24e descendant de l’original.  Dans la tradition royale ou papale, il aurait donc droit au titre de Phil XXV.

Notons le passage à trépas du p’tit cousin canadien Winnipeg Willow, à peine quelques jours avant de jouer son rôle de prédicateur.  Nos sympathies aux Manitobains.

Avant d’être le jour de la marmotte, le 2 février, stratégiquement placé 40 jours après Noël, était précédemment  le jour de la Chandeleur.  D’origine romaine pour fêter le dieu Pan, elle s’est christianisée vers 492 quand le bon pape Gélase 1er en aurait fait le jour de la présentation de Jésus au temple.  Donc avant la récupération religieuse, c’était Pan.  Relisant très vite les deux derniers mots de la phrase précédente, vous pourriez y voir la subtile référence subliminale à l’auteur de ces lignes.

Puis vinrent les crêpes.  Si point ne veut de blé charbonneux, mange des crêpes à la Chandeleur.  Les intolérants au gluten peuvent modifier la recette, on ne vous en tiendra point rigueur…

325 + 1 jours (because bissextile)!..