Yogi

1962. C’est un grand jour pour Yogi l’ourse, la première à s’envoyer en l’air. Non, pas celle que l’on peut admirer dans le ciel nocturne étoilé. Et malgré son nom, il ne faut pas la confondre non plus avec le joyeux voleur de paniers à pique-niques du parc Jellystone.

Grande Ourse   Yogibear

Yogi aura l’honneur d’être la première ‘’volontaire’’ éjectée d’un aéronef B-58 filant à une vitesse supersonique de 870 milles à l’heure (1 400 km/h) et à une altitude de 35 000 pieds (10 668 mètres) à bord d’une capsule pressurisée.

B-58-Bear-Ejection-Seat

Après une descente en parachute qui aura duré près de 8 minutes, la capsule touchera doucement le sol.  Toujours sous l’effet des sédatifs à sa sortie de l’habitacle, l’héroïne du jour nous servira un ‘’mounoumounou’’ un peu confus que seul Pépinot aurait pu comprendre, mais affichera quand même une excellente forme.  Si cette dernière phrase vous touche, vous êtes assurément éligibles pour joindre les rangs de la fadoq, à moins que ce ne soit déjà fait.

Le printemps s’amorce sur la fraîche; puisqu’il reste encore 278 jours avant Noël, pourquoi pas un sapin de Pâques?…