4+2=1

1990. Si les hostilités de la Seconde Guerre mondiale ont pris fin en 1945, ce n’est qu’aujourd’hui, 45 ans plus tard, que l’on peut affirmer avoir enfin fermé les livres sur ce conflit. Réunis à Moscou, les représentants de la République fédérale d’Allemagne (RFA), de la République démocratique allemande (RDA), ainsi que ceux des quatre puissances occupantes, soit la Grande-Bretagne, la France, les USA et l’URSS signent à Moscou le ”Traité portant règlement définitif concernant l’Allemagne”, ou le Traité quatre plus deux.

Le mur de Berlin venait de tomber l’année précédente, mais l’Allemagne demeurait techniquement divisée entre l’Est et l’Ouest.   Ce pacte relève enfin les quatre occupants de leurs droits et responsabilités relatifs à Berlin et à l’Allemagne, alors que cette dernière recouvre sa pleine souveraineté.  Un vrai pays, quoi.  Il y a certaines conditions, bien sûr, telle la renonciation définitive à des revendications territoriales, ainsi que des restrictions d’ordre militaire.  Cela n’empêchera pas l’Allemagne de rapidement devenir le leader économique de la zone euro.

Hélas, impossible de rêver à une équation mathématique équivalente du côté coréen, une réunification à court ou moyen terme demeurant très improbable.  À moins que Kim Jong-un et Donald Trump-one ne deviennent des Best…

kim_jong-un_photorealistic-sketch    trumpserious

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.