A Tsar is born

1547. ‘’Tonight’s Moscow’s first Tsar is Ivan IV Vassiliévitch’’, entonnerait Michel Lacroix, l’annonceur maison à la cathédrale de la Dormition*, eu-t-il vécu à cette époque, alors que le jeune Ivan, grand-prince de Moscou depuis le décès du paternel Vassili III, vient d’être proclamé ‘’Tsar de toutes les Russies’’.

Encore ado (16 ans), il dégage déjà cet aura d’intransigeance paranoïaque, d’où le sobriquet qui lui collera à la peau toute sa vie durant, le Terrible.  D’ailleurs, même avant son couronnement, il aurait fait exécuter une cinquantaine d’arquebusiers de Novgorod, ces derniers ayant eu la malencontreuse idée de lui soumettre une pétition dénonçant leurs mauvaises conditions.

 

portrait de Viktor Vasnetsov

Même si selon Wikipédia il est reconnu comme ‘’un homme intelligent, très affairé, dynamique prenant à cœur sa responsabilité de souverain’’, on y reconnait  ‘’un homme déséquilibré, au psychisme fragile, sujet à de violentes sautes d’humeur et à de longues dépressions’’.  Il ira même, dans une crise de rage, tuer son fils ainé, Ivan Ivanovitch.  Pourrais-je ici me permettre un petit conseil à Jared Kushner, le gendre du président élu (pas mal susceptible, lui itou), fais gaffe!

Si Ivan le Terrible avait pu avoir un accès à un compte twitter, imaginez les perles…

Malgré tout, on pourra affirmer que sous son règne, HE MADE MOSCOW GREAT AGAIN!

*la Dormition serait à l’orthodoxie ce que l’Assomption est au catholicisme

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.