Smith le savonneux

1898. Jefferson Randolph Smith II, mieux connu sous le sobriquet ‘’Soapy’’ Smith, voit aujourd’hui sa carrière de chef de gang d’escrocs (et sa vie) se terminer de façon abrupte, lorsqu’abattu sur le quai Juneau de Skagway, en Alaska. Une partie de bonneteau* pour détrousser un mineur de son sac d’or aura provoqué la fusillade.

Pendant une vingtaine d’années, il fait sa marque et sa fortune au Colorado et en Alaska en plumant ses victimes à de multiples jeux de hasard (pas vraiment) de son cru, en plus de s’assurer la bienveillance d’autorités corrompues.  

Son surnom sera acquis par la vente de pains de savon ‘’chanceux’’. De son petit kiosque mobile au bord d’une rue, il feindra d’insérer dans quelques emballages de savon des billets de banque, qu’il retourne, pêle-mêle dans le lot de barres sur sa table et vendues 1$ chacune.

Çà et là, quelques ‘’clients’’, en fait des collaborateurs, affirment avoir acheté une barre chanceuse, mettant les badauds en confiance. Puis, à mi-chemin, lorsque les ventes ralentissent, notre maître charlatan annoncera que LA barre, celle garnie d’un billet de 100$, n’a toujours pas été vendue. Vous devinez la suite.

Un extra avec ça?…   

*ou Find the Lady, un jeu à 3 cartes où il faut deviner laquelle est la reine