Nikola

1856. Aux petites heures de ce 10 juillet, alors qu’un orage fait rage, dame Đuka Mandić, épouse du prêtre orthodoxe serbe Milutin Tesla de Smiljan en Croatie, accouche du petit Nikola.

Génie électrique et de forte personnalité, Nikola Tesla vivra une riche carrière, mais aux fortunes allant et revenant, un peu comme le courant alternatif (AC) qu’il aura défendu, demeurant dans l’ombre d’un rival et longtemps apôtre obstiné du courant continu (DC), son ‘’ami’’ Thomas Edison.

Avec plus de 300 brevets à son actif, mais la main pas toujours heureuse en affaires, Nikola Tesla terminera ses jours reclus, endetté et sous le radar, dans une chambre d’hôtel de New York le 7 janvier 1943.

Imaginez si Elon Musk avait plutôt eu Edison pour inspiration.  Et commettre l’équivalent de la voiture Edsel du XXIe siècle? Ouille…

Ah! comme l’orage a ragé!

Signe d’enfant de la nuit pour grand-mère?

Non, plutôt enfant de la lumière, selon mère.

Or, les deux il aura incarné.

(s’cusez mon moment Nelligan)