Horacio au XVIIe siècle

1639. Souhaitons un joyeux 382e anniversaire à William Mompesson, qui aurait vu le jour en ce 28 avril. On notera sa contribution à l’Histoire par son rôle déterminant pour contenir la propagation de la peste bubonique dans son village et communautés avoisinantes.

Au printemps de 1666, le village d’Eyam dans le comté du Derbyshire, jusqu’alors à l’abri de la grande peste de Londres qui fait rage depuis un an, commence à être la proie d’une inquiétante éclosion de cas.

À titre de curé du village, Mompesson prend les choses en main et parvient à convaincre les villageois à adopter des habitudes hygiéniques sévères, mais surtout à accepter le concept du confinement total, malgré les risques d’y trépasser.

Au final, 260 des quelque 350 âmes, incluant Catherine, sa propre épouse, y périront. Malgré tout il aura réussi non seulement à ‘’taper pour aplatir la courbe d’éclosions’’, pour citer un populaire directeur de santé publique québécois, mais à y mettre un terme.

En plus, avec pas de masques ni vaccins…

Santé!

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.