2014-05-08

Le premier Coca-Cola, inventé par le pharmacien John Pemberton, est offert au Jacob’s  Pharmacy à Atlanta, ce 8 mai 1886.  La cocaïne aura tôt fait d’être retirée de la recette, mais on continue l’utilisation d’un extrait de la feuille de coca (sans cocaïne), préparé par la Stepan Company du New Jersey dans l’élaboration du coke.  Hélas, il n’y a aucun lien avec l’auteur de ces lignes…

‘’What, me worry?’’.  Première parution, ce 8 mai 1952 aux US du magazine satyrique MAD.  Bon, pour les francophiles, pensez à Charlie Hebdo, mais en plus soft…

8 mai 1958, le vice-président américain Nixon est bousculé, hué et craché dessus par une foule hostile lors d’une visite au Pérou.  Ça ressemble presqu’au sort réservé à PK Subban lorsqu’en visite à Boston ces jours-ci…

Le 8 mai 1984, le caporal Denis Lortie fait irruption à l’Assemblée Nationale, lourdement armé, tuant 3 personnes et en blessant 13 autres.  Son objectif: assassiner René Lévesque.  Le sergent d’armes René Jalbert parvient à le calmer et à le convaincre de se rendre.  Trente ans plus tard, ce sera au tour de Richard Henry Bain, cette fois ciblant Pauline Marois.

Personnalités célébrant leur anniversaire aujourd’hui : Fernandel, Don Rickles, Euclid ‘’Motorhead’’ Sherwood, Nathalie Normandeau, Lise Dubreuil, Lars Eller.

Plus que 8 jours avant la libération!…

2014-03-17

Top o’ the mornin’ to ya!

Bonne St-Patrick à tous les Irlandais, incluant ceux d’un jour.   Mort en 461, St-Patrick est également le patron des ingénieurs, puis du diocèse de Boston.  Donc si tu es un ingénieur Irlandais habitant Boston, voilà une triple motivation pour  trinquer.

C’est en ce 17 mars de 1955 qu’éclate l’émeute au Forum de Montréal, suite à la suspension par Clarence Campbell de Maurice Richard, puni pour avoir frappé quelques jours plus tôt  un juge de ligne.   Que ce dernier l’ait retenu pendant qu’un méchant Bruins tentait de lui remodeler le visage n’aurait pas été suffisant comme circonstance atténuante.

Enfin, le troisième lundi de mars est  fête nationale au Mexique, où on y commémore Benito Juarez, figure dominante libérale de la politique, champion de la démocratie et artisan de La Reforma.  En fait, son anniversaire est le 21 mars (1806).  Son fan club débordant les Amériques, un forgeron italien décide en 1883 de nommer son fils Benito en honneur de son idole.  Disons que le legs politique de Mussolini sera moins reluisant que celui de Juarez.