Galileo Galilei, pape Urbain VIII, Jupiter

À Charlie.

1610. À l’aide d’une lunette astronomique de sa conception, le florentin Galileo Galilei remarque trois minuscules étoiles à proximité de Jupiter, alignées sur son axe. Les nuits suivantes, il constate leur déplacement relativement à la position de Jupiter, puis l’une d’elles sera disparue dans la nuit du 10, probablement cachée derrière la planète, croit-il.  Ce seraient donc  des satellites gravitant autour de Jupiter.  Sa théorie semble se vérifier au retour de la troisième masse, puis est définitivement confirmée la nuit du 13, alors qu’il en aperçoit une quatrième.  Ce seront les lunes galiléennes Io, Europe, Callisto et Ganymède.

Justus_Sustermans_-_Portrait_of_Galileo_Galilei,_1636  Jupiter_and_Galilean_moons

En cette époque, la doctrine établie est toujours basée sur le géocentrisme qui, selon Ptolémée, place la Terre au centre de l’univers, avec tout le reste tournant autour.  Or Galilée viendra secouer cette doctrine en défendant la théorie de l’héliocentrisme, où la Terre perd son rôle central au profit du Soleil, avancée cent ans plus tôt par Copernic, mais pas encore prise au sérieux.

Mathématicien, géomètre, physicien et astronome de génie, Galilée est par contre assez médiocre comme bricoleur, alors que bon nombre des télescopes qu’il produit et distribue seront à toutes fins utiles, inutilisables, ce qui rend la démonstration de ses découvertes presqu’impossible.  Le concept d’amélioration continue ne viendra que plus tard.  Et n’eut été sa propension à traiter de façon sarcastique les convictions de l’Église catholique dans ses écrits, se mettant à dos les jésuites et (surtout) le cardinal Maffeo Barberini (le futur pape Urbain VIII), des alliés de la première heure, peut-être aurait-il pu s’éviter le tribunal de l’inquisition et son assignation à domicile pour le reste de ses jours, après avoir été forcé de renier ses théories.

220px-Galileo_facing_the_Roman_Inquisition

Pour un accusé d’hérésie au XVIIe siècle, avouez que ce sort était quand même mieux que de se retrouver comme pièce de résistance dans un méchoui…

351 jours!